Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 96 le Mer 7 Déc - 19:55

Un dénommé HITLER !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un dénommé HITLER !!!

Message  junker le Dim 27 Mai - 13:29

Un dénommé Hitler !!!!
junker Hier à 20:23

.Il déteste ce père qui le bat ........
Hitler est fasciné par les abeilles: très jeune son père l'initie à l'apiculture. Les jeune Adolf en tire de riches enseignements- sur la sémection naturelle, la fumée pour endormir la ruche, la notion de territoire, le sacrifice des individus.... Cette formidable rigueur est pourtant inexistante dans sa propre famille. Né le 20 avril 1889 à Braunau-am-Inn, bourgade austro-hongroise, Adolf est issu d'une généalogie complexe et scabreuse. Son père, Aloïs, né illégitime et reconnu tardivement comme rejeton du meunier Johann Georg Hitler, serait en réalité le fils de son " oncle ", qui est aussi le grand-père de sa femme, Klara Pölzl, la mère d'Hitler...
Le père d'Adolf aurait donc convolé avec sa nièce: elle a 22 ans, lui 45. Au mieux- et c'est la version officielle-, les parents du futur dictateur sont cousins germains. Ces liens consanguins, sources de tares mentales dans la famille du futur " Fürher ", influenceront directement sa politique eugéniste: en 1940, il fera gaser sa propre cousine schizophrène, Alosia Veit, avec 18 000 autres handicapés mentaux.

A cette confusion des origines... S'ajoute le fait que Klara est aussi l'employée de maison d'Aloïs et d'une de ses maîtresses- qui sera aussi sa seconde épouse-, avant de devenir sa 3 ème femme... Aloïs coureur de jupons invétéré et douanier de profession, est donc le " maître " en uniformer brun des frontières de son pays comme de son foyer- un model à la fois admiré et haï par Adolf: en 1938, Hitler transformera le village de son père en champ de tir... Choyé par sa mère dont les trois précédents bébés sont morts de la diphtérie, " Adi ", comme elle l'appelle, est un enfant turbulent et querelleur. Son père le mate à coups de canne, surtout quand il a abusé d'alcool, Klara le console et Adolf vénère cette femme au teint clair et aux yeux bleus. Cette image deviendra pour lui l'archétype de la perfection humaine... et " raciale ". Le contexte familial est ambigu, entre pédagogie de la peur et actes incestueux des vieux sur les enfants, où la fellation est utilisée comme punition.
Adi oscille pendant toute sa jeunesse entre rébellion et quête de la pureté. A 10 ans, il est enfant de coeur, rêve de devenir abbé, mais est renvoyé du monastère de Lambach pour indiscipline et "amoralité "- motifs d'éxclusion récurrents dans les écoles qui suivront. En 1905, une infection des poumons met un terme à cette médiocre scolarité. sa mère l'inscrit dans une école de dessin à Munich, car elle a toujours espéré en faire un artiste: Hitler, séduit par cette vision flatteuse, se pique de croire à son propre talent. Son échec dans ce domainene fera qu'accroitre sa haine du monde. Klara n'a pas saisi que son cher Adi est déjà un psychopate insensible à la beauté ou a l'art et surtout, incapable de ressentir la moindre compassion envers ses semblables.

Elle décède en 1907, laissant seul (Aloïs est mort en 1903 ) face à son destin un fils de 18 ans à l'esprit perverti - la folie et la cruauté pour unique héritage..
avatar
junker

Messages : 21
Date d'inscription : 14/05/2012
Age : 81
Localisation : Deux-Sèvres

Voir le profil de l'utilisateur http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum