Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 12 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 11 Invités

marsouin Châtenay 92

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 96 le Mer 7 Déc - 19:55

[TIM] : Remise en condition opérationnelle : les experts de la 12e BSMAT (Source Ministère des Armées)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[TIM] : Remise en condition opérationnelle : les experts de la 12e BSMAT (Source Ministère des Armées)

Message  marsouin Châtenay 92 le Mar 13 Nov - 16:58

Mise à jour : 13/11/2012 11:14 - Auteur : ASP Marel

La portion centrale de la 12ebase de soutien du matériel de l’armée de Terre (12eBSMAT), située à Neuvy-Pailloux, réceptionne véhicules de l’avant blindés (VAB) et autres poids lourds rapatriés d’opérations extérieures. Ses experts les réparent, les valorisent et les stockent, avant leur réaffectation.



Les véhicules militaires sont acheminés par la SNCF sur le site de la 12e BSMAT -
SIRPA Terre - CCH A Dumoutier


Blancs ONU, camouflage centre Europe, rayés ou endommagés, les véhicules circulent lentement sur les chemins ferrés qui serpentent sur la surface du camp. Des rails conduisent directement les véhicules sur le site. Sur une base de soutien, le personnel majoritairement civil répare, rénove ou reconstruit des matériels de l’armée de Terre.

Le site de Neuvy-Pailloux traite plus particulièrement les parcs de la gamme poids lourds tactiques ainsi que le véhicule de l’avant blindé (VAB). « La SNCF achemine sur l’emprise les wagons de matériels en provenance de Toulon », explique Monsieur Logie, responsable du 13egroupement approvisionnement (13eGAP). Des civils du 13eGAP sont formés comme conducteurs de locomotive et possèdent des habilitations pour arrimer les véhicules aux wagons.« Pour que la SNCF nous fasse confiance et autorise le transport du matériel, tous mes hommes sont des spécialistes. Ils doivent régulièrement recycler leur formation. »



Un ouvrier à la peinture - SIRPA Terre - CCH A Dumoutier

Réception-diagnostique-contrôle

Une fois dans les ateliers, les engins sont confiés aux mains expertes du personnel du 11egroupement multi-technique (11eGMT). Une fiche précise accompagne chaque matériel réceptionné. Le recensement des réparations est établi par l’équipe réception-diagnostique-contrôle (RDC). « On attribue un numéro à chaque véhicule, commente Dominique Pinaud de l’atelier RDC.

Les mécaniciens de l’atelier prennent alors en charge le véhicule et le restituent, une fois dépanné, à l’équipe RDC pour un dernier contrôle. « En démontant les pièces, nous découvrons parfois d’autres problèmes, invisibles de l’extérieur, souligne Fabrice Perrot, mécanicien sur VAB.

À l’autre bout du hangar, les carrossiers martèlent l’intérieur comme l’extérieur des véhicules pour les redresser et leur rendre leur forme d’origine. Le travail du blindage militaire requiert un savoir-faire spécifique. La mise en peinture constitue l’opération finale. Au pistolet ou au robot, les matériels sont bariolés selon un plan bien précis. Tous les engins de la même gamme sont peints à l’identique. « Le cycle complet de remise en état d’un véhicule dure environ quatre mois, depuis le diagnostic à la remise en configuration d’aptitude à faire campagne. Nous devrons conserver un rythme soutenu pour restaurer les 482 matériels qui seront traités dans l’atelier cette année, précise l’ingénieur d’étude et de fabrication Christian Bouyge. Avec le désengagement d’Afghanistan, nous augmenteront sûrement ce nombre. »

La suite dans le TIM 239…

Sources : TIM 239
Droits : Armée de Terre 2012
avatar
marsouin Châtenay 92
Admin

Messages : 864
Date d'inscription : 06/02/2009
Age : 64
Localisation : PERPIGNAN (66000)

Voir le profil de l'utilisateur http://famille-raphael.forumactif.com/forum

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum