Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 96 le Mer 7 Déc - 19:55

Aviation / La croix de la valeur militaire pour le «Savoie»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aviation / La croix de la valeur militaire pour le «Savoie»

Message  marsouin51 le Jeu 15 Nov - 8:56

Aviation / La croix de la valeur militaire pour le «Savoie»

Un Mirage F1 CR avec son pod reconnaissance sur la BA 112.

L'escadron de reconnaissance 02.033 « Savoie » a été la dernière unité opérationnelle présente sur la BA 112 Commandant-Marin-la-Meslée de Reims, jusqu'à sa fermeture le 30 juin 2011. Alors qu'elle devait préparer son transfert sur la base aérienne de Mont-de-Marsan, ses aviateurs ont su à la fois gérer cette contrainte et démontrer leur capacité opérationnelle en prenant une place appréciée dans le dispositif de l'opération Harmattan, dans la stricte application de la résolution 1973 du Conseil de sécurité.

Des Mirages F1 CR ont quitté Reims pour rejoindre la BA 126 Capitaine-Preziosi, de Solenzara en Corse, avant d'effectuer des missions de guerre au-dessus du ciel libyen et de rapporter des éléments photographiques, du plus grand intérêt pour préparer des frappes de haute précision contre les blindés qui tiraient sur les cités insurgées.

Honneur à leur unité:

Les pilotes du « Savoie » ont également délivré des munitions pour mettre hors service les relais de communication de l'adversaire et neutraliser des armements offensifs des forces du colonel Kadhafi. C'est en particulier pour récompenser le concours de cet escadron dans le dispositif opérationnel français qu'une cérémonie s'est déroulée jeudi sur la base aérienne corse de l'armée de l'air, au cours de laquelle l'escadron 02.033 « Savoie » a reçu la croix de la valeur militaire.

Il y a aura bientôt un an, lors de la cérémonie de dissolution de la base de Reims, le colonel Jean-Michel Meyer et le général d'armée aérienne Jean-Paul Paloméros, chef d'état-major de l'armée de l'air, avaient insisté sur la disponibilité opérationnelle intégrale du « Savoie » , et dans le même temps sur la gestion parfaitement respectée de son transfert dans le Sud-Ouest.

Alors que l'organe liquidateur 112 vit ses dernières semaines avant le départ de Reims des derniers aviateurs, à l'exception de ceux du centre d'information et de recrutement des forces armées, ici, on n'a pas oublié les pilotes et le personnel du « Savoie », qui ont montré dans des circonstances exceptionnellement complexes qu'ils étaient toujours en tenue de service.

Ils ont ainsi fait honneur à leur unité et à toute l'armée de l'air, dont la polyvalence et les compétences ont été appréciées au plus haut niveau.



avatar
marsouin51

Messages : 41
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 60
Localisation : Witry-Lès-Reims -Champagne Ardenne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum