Derniers sujets
» Assemblée Générale du Comité Languedoc-Roussillon des Joinvillais , samedi 17 février 2018 à Cabrières dans le département de l'Hérault (n°34)
Dim 18 Fév - 16:58 par marsouin Châtenay 92

» Cérémonie commémorative des militaires Français morts à la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie , à Port-Vendres le mardi matin 05 décembre et le soir à BAGES.
Mer 6 Déc - 15:39 par marsouin Châtenay 92

» Cérémonie de remise du fanion de la Préparation Militaire Marine a eu lieu le Samedi 2 décembre 2017 à la Caserne Gallieni de Perpignan .
Dim 3 Déc - 19:13 par marsouin Châtenay 92

» Hélicoptère Sikorsky H-34
Ven 1 Déc - 17:09 par marsouin Châtenay 92

» Hommage à l'Adjudan-Chef Jean-Pierre MARCEL , ancien combattant d'Algérie en AFN .
Sam 25 Nov - 18:31 par marsouin Châtenay 92

» Commémoration du 99ème anniversaire de l'armistice du 11 novembre 1918 , à Bages (66) FRANCE .
Sam 11 Nov - 15:03 par marsouin Châtenay 92

» 47ème anniversaire de la mort du Général-de-GAULLE , jeudi 09 novembre 2017 à Toreilles (66), FRANCE .(Photos de Raphaël)
Sam 11 Nov - 7:46 par marsouin Châtenay 92

» PGM Hécate II. (Source Wikipédia)
Dim 5 Nov - 14:33 par marsouin Châtenay 92

» Information sur l'Union des Blessés de la face , de la Tête ou du cou (UBFT) , plus connue sous le nom de << Gueules Cassées>> .(source du magazine de la CARAC).
Sam 28 Oct - 14:20 par marsouin Châtenay 92

» Remise de la Croix du Combattant Opex le 11 novembre 2011 .
Sam 28 Oct - 7:46 par marsouin Châtenay 92

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 8 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 8 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 96 le Mer 7 Déc - 19:55

Le général François Gueniot est mort

Aller en bas

Le général François Gueniot est mort

Message  marsouin51 le Mer 19 Déc - 9:18

Le général François Gueniot est mort

François Gueniot lorsqu'il était colonel commandant la BA 112 de Reims.
REIMS (Marne). L'ancien commandant de la BA 112 de Reims est décédé à l'âge de 70 ans.
Le général de corps aérien François Gueniot est décédé. La grande famille de l'aviation et tous ceux qui l'ont connu saluent sa mémoire. Né à Troyes le 3 décembre 1942, il aimait cette terre de Champagne qu'il avait retrouvée au cours de sa carrière d'officier avec émotion en prenant le 16 septembre 1987 le commandement de la BA 112 « commandant Marin-la-Meslée » de Reims.
Ce pilote de chasse, entré à l'École de l'air le 9 septembre 1963, résumait ainsi son métier de chef d'entreprise à la tête de la base rémoise où 2 000 personnes travaillaient alors quotidiennement : « C'est la possibilité de s'exprimer dans tous les domaines à un haut niveau. C'est un temps privilégié pour s'occuper des budgets de fonctionnement, de l'infrastructure, de la protection, des missions opérationnelles et des relations humaines ». De la ville de Reims, il confiait au moment de la quitter le 1er septembre 1989 : « C'est une grande cité de l'histoire de France et de l'Europe. J'y ai rencontré un état d'esprit intéressant et aucune catégorie socioprofessionnelle n'a montré une quelconque distance avec l'armée. Dans ma mission, j'ai eu la chance de travailler avec une équipe exceptionnelle qui possédait un fort esprit de corps, le souci de l'efficacité, de la complémentarité et de la solidarité ».
Pour celui qui avait connu l'escadron de chasse O2.011 « Vosges » à Toul-Rosières, l'escadron 03.002 Alsace dont il commanda la deuxième escadrille de 1972 à 1974 sur la base de Dijon avant d'être choisi pour encadrer les unités Mirage IV au sein des forces aériennes stratégiques, il n'était pas question d'oublier Reims, sa base, son parrain le commandant Edmond Marin la Meslée.
Officier à l'état-major du Président
Bien sûr, il avait également été chef des opérations puis commandant en second de l'escadron de bombardement 03.091 « Cévennes » d'Orange, avant d'être à la tête, sur la base de Mont-de-Marsan, de l'escadron de bombardement 01.091 « Gascogne » puis de commander en 1981 et 1982 la 91e escadre de bombardement. Mais être chef à Reims pour cet ancien stagiaire de l'École supérieure de guerre aérienne et du cours supérieur interarmées (1982-1983) était une évidente fierté. Cela passait encore avant d'autres fonctions exercées en état-major.
En quittant la Marne, François Gueniot avait rejoint l'état-major particulier du président de la République comme officier-air.
Nommé général de brigade, il avait commandé les forces françaises stationnant à Djibouti puis, général de division, avait été porté à la tête de la région aérienne nord-est à Villacoublay en août 1996 avant de recevoir sa quatrième étoile le 1er février 1998.
Le général François Gueniot était marié et père de deux enfants. Il était commandeur de la Légion d'honneur, commandeur de l'ordre national du Mérite et titulaire de la médaille de l'Aéronautique.
Hervé CHABAUD


avatar
marsouin51

Messages : 41
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 60
Localisation : Witry-Lès-Reims -Champagne Ardenne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum