Derniers sujets
» Assemblée Générale du Comité Languedoc-Roussillon des Joinvillais , samedi 17 février 2018 à Cabrières dans le département de l'Hérault (n°34)
Hier à 16:58 par marsouin Châtenay 92

» Cérémonie commémorative des militaires Français morts à la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie , à Port-Vendres le mardi matin 05 décembre et le soir à BAGES.
Mer 6 Déc - 15:39 par marsouin Châtenay 92

» Cérémonie de remise du fanion de la Préparation Militaire Marine a eu lieu le Samedi 2 décembre 2017 à la Caserne Gallieni de Perpignan .
Dim 3 Déc - 19:13 par marsouin Châtenay 92

» Hélicoptère Sikorsky H-34
Ven 1 Déc - 17:09 par marsouin Châtenay 92

» Hommage à l'Adjudan-Chef Jean-Pierre MARCEL , ancien combattant d'Algérie en AFN .
Sam 25 Nov - 18:31 par marsouin Châtenay 92

» Commémoration du 99ème anniversaire de l'armistice du 11 novembre 1918 , à Bages (66) FRANCE .
Sam 11 Nov - 15:03 par marsouin Châtenay 92

» 47ème anniversaire de la mort du Général-de-GAULLE , jeudi 09 novembre 2017 à Toreilles (66), FRANCE .(Photos de Raphaël)
Sam 11 Nov - 7:46 par marsouin Châtenay 92

» PGM Hécate II. (Source Wikipédia)
Dim 5 Nov - 14:33 par marsouin Châtenay 92

» Information sur l'Union des Blessés de la face , de la Tête ou du cou (UBFT) , plus connue sous le nom de << Gueules Cassées>> .(source du magazine de la CARAC).
Sam 28 Oct - 14:20 par marsouin Châtenay 92

» Remise de la Croix du Combattant Opex le 11 novembre 2011 .
Sam 28 Oct - 7:46 par marsouin Châtenay 92

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 96 le Mer 7 Déc - 19:55

Le Commandant René-de-LABARRIERE (le 1er militaire Français au service de l'ONU tué en Palestine en 1948)

Aller en bas

Le Commandant René-de-LABARRIERE (le 1er militaire Français au service de l'ONU tué en Palestine en 1948)

Message  marsouin Châtenay 92 le Jeu 23 Avr - 19:53

06/07/48 Commandant René-de-LABARRIERE (47 ans) ONUST Haifa






Commandant René-de-LABARRIERE





Journée internationale des Casques bleus
Honneur au soldat méconnu



Palestine, 1948: un Français est le premier mort des Nations unies. Voici son histoire, alors que l'on célèbre aujourd'hui les Casques bleus




Son nom aurait pu rester dans l'Histoire et figurer sur la plaque d'une rue de France: «Commandant René de Labarrière (1899-1948), premier soldat de la paix mort en mission». Mais le destin en a décidé autrement, et ce Français tué en Palestine en 1948 n'est pas passé à la postérité. Qui s'en souvient, à l'heure où l'ONU célèbre la Journée internationale des Casques bleus, ce lundi 29 mai?
Son épouse est décédée en 1992; son fils, en 2005. Reste sa belle-fille, Marie-José de Labarrière, 71 ans. «Je ne l'ai pas connu, prévient-elle, mais c'était, paraît-il, un homme remarquable.» Son destin le fut aussi.
René de Labarrière, fils de militaire, entre dans la carrière à 18 ans, à Saint-Cyr. De 1922 à 1938, il multiplie les expériences lointaines: Algérie, Syrie... C'est à Beyrouth, au Liban, qu'il rencontre sa future femme, Thamara, une Russe blanche qui a fui les bolcheviques par les chemins de contrebande. Il aime le violon, elle adore la danse; ils vivent au gré des affectations, mais sans rompre le lien avec Saint-Céré (Lot), le fief de la famille. Durant la guerre, alors que son mari est prisonnier en Allemagne, Thamara reste dans le Lot avec leur fils, Jean, né en 1933. A son retour, en 1945, l'officier traverse une période pénible. Il lui tarde de repartir sur le terrain.

L'occasion se présente en 1948. L'ONU, récemment créée, veut s'interposer entre les Juifs et les Arabes qui s'affrontent en Palestine. Le 29 mai, le Conseil de sécurité décide d'envoyer sur place un médiateur et des observateurs militaires. Ce sera la première «mission» onusienne! Et Labarrière, familier du Proche-Orient, a le profil pour être convoqué.
Alors que les belligérants marquent une trêve, l'équipe se met en place. Elle réunit d'abord 63 observateurs, dont Labarrière, affecté à Nazareth, une région où les déplacements sont difficiles entre les secteurs tenus par les Juifs et ceux contrôlés par les Arabes.
Le 6 juillet au matin, le commandant doit se rendre à Shejara, côté «juif», pour accompagner un franciscain italien, le père Petito. Un autre Français, le commandant de Canchy, conduit la Jeep. Parvenus près du village vers 12 h 30, ils s'arrêtent devant une barricade. Labarrière agite un drapeau blanc. Mais personne ne vient. C'est alors qu'une détonation retentit, provoquée, semble-t-il, par une grenade. Le commandant, touché au poumon droit, s'écroule dans le fossé. Canchy se porte au secours de son ami. Le franciscain, lui, semble tétanisé.
Des soldats juifs accourent. René de Labarrière, toujours conscient, est mené à l'hôpital d'Afula, où il mourra à 16 h 55. Son corps ne sera rapatrié que le 15 septembre; il sera salué par les autorités lors d'une cérémonie aux Invalides.
Qui incriminer? L'enquête d'un officier belge conclut à une sorte de «bavure» des troupes juives, mais la lumière n'a jamais été faite. L'ONU elle-même n'a pas cherché à en savoir davantage. Puis, il a fallu attendre 1998 pour que les Nations unies, à l'initiative de Kofi Annan, honorent la mémoire du commandant en recevant son fils à New York! Depuis 1948, 2254 soldats de la paix (dont 95 Français) sont morts à travers le monde. En Terre sainte, le conflit continue. L'ONU y compte encore 154 observateurs militaires. Le commandant, lui, repose à Saint-Céré, à côté de Thamara. Celle que les habitants appelaient autrefois «la Russe» n'a jamais perçu la moindre pension de la part de la France.




Chaque année l’ONU célèbre le 29 mai la journée internationale des casques bleus.




UNTSO



First Casualties

On 6 July 1948 the UN observers had their first casualty with the death of the French Observer Commandant Rene Labarrière while working with the Mixed Armistice Commission, he was wounded near the Afula area and later died in the Jewish Hospital at Afula. He was fatally wounded while investigating an alleged violation of the truce provisions by Jewish forces during the 1948 Arab-Israeli War Commandant du Moustier de Canchy, of the French Army who was with Commandant Rene Labarrière survived his wounds.

Ole H. Bakke, of Norway, a United Nations guard, killed while on duty at Jerusalem on 13 July 1948.

Lieutenant-Colonel Joseph Queru, of the French Army, killed while on duty near Gaza on 28 August 1948.

Captain Pierre Jeannel, of the French Army, killed while on duty near Gaza on 28 August 1948.

WOUNDED

Captain Robert Dens, of the Belgian Army, wounded while on duty near Gaza on 3 July 1948.

Private First Class Edward Brodeur, of the United States Marine Corps, wounded while on duty at Jerusalem on 3 July 1948.

Captain Paul J. J. Leyder, of the Belgian Army, wounded while on duty at Latrun on 1 August 1948.

Captain Michel Taymans, of the Belgian Army, wounded while on duty at Jerusalem on 13 August 1948.

Captain Henri Tors, of the French Army, wounded while on duty at Jerusalem on 28 August 1948.

Eric Gormsen, of the United States of America, a United Nations guard, wounded while on duty at Jerusalem on 8 September 1948.
avatar
marsouin Châtenay 92
Admin

Messages : 877
Date d'inscription : 06/02/2009
Age : 65
Localisation : PERPIGNAN (66000)

Voir le profil de l'utilisateur http://famille-raphael.forumactif.com/forum

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum