Derniers sujets
» Défilé du 14 Juillet 2017 à Bages (66) ( Photos de Raphaël )
Sam 15 Juil - 11:51 par marsouin Châtenay 92

» Réunion Secteur Bas Tech Réart à Montescot (66) le jeudi 29 juin 2017 (Photo de Raphaël)
Sam 1 Juil - 16:22 par marsouin Châtenay 92

» HOMMAGE à Martial COURBON , Ancien Combattant OPEX , Président de la section ACPG de BAGES (66)
Ven 23 Juin - 19:00 par marsouin Châtenay 92

» Commémoration du 8 mai 1945 et remise de la croix du combattant et de la TRN à un ancien OPEX à Saint Laurent de la Salanque (66),le 8 mai 2017.(Photos de Raphaël)
Mar 9 Mai - 23:02 par marsouin Châtenay 92

» Photos des réunions du bureau de la section ACPG de Bages .(Photos de Raphaël)
Lun 1 Mai - 10:34 par marsouin Châtenay 92

» Réunion Secteur Bas Tech Réart à Elne (66) le 23 février 2017 (Photo de Raphaël)
Sam 22 Avr - 21:37 par marsouin Châtenay 92

» Assemblée Départementale des ACPG-CATM des Pyrénées-Orientales, le 13 avril 2017 à Néfiac (66) (Photos de Raphaël)
Sam 22 Avr - 17:07 par marsouin Châtenay 92

» Assemblée Générale de la section ACPG-CATM de La Tour-Bas-Elne (66), le 06 avril 2017 .(Photos de Raphaël)
Sam 22 Avr - 16:30 par marsouin Châtenay 92

» Assemblée Générale de la section ACPG-CATM de Bages (66) , samedi 25 février 2017 (Photos de Raphaël).
Jeu 2 Mar - 15:36 par marsouin Châtenay 92

» Assemblée Générale de la section ACPG-CATM de Caudiès-de-Fenouillèdes (66) , jeudi 23 février 2017 .
Jeu 2 Mar - 15:07 par marsouin Châtenay 92

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 96 le Mer 7 Déc - 19:55

Le pistolet mitrailleur de 9 mm modèle 1949

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le pistolet mitrailleur de 9 mm modèle 1949

Message  Invité le Mer 20 Mai - 10:02

PM MAT 49




PM 49-1° type en ordre de combat.




PM 49-1° type en position transport.




Schéma en coupe (ici PM du 1° type).




Renseignements numériques:
Longueur de l'arme dépliée:710 mm (PM du 1° type), 720 mm (PM du 2° et 3° type)
Longueur de l'arme repliée:460 mm
Longueur du canon: 230 mm
Longueur de la ligne de mire:365 mm (PM du 1° type), 370 mm (PM du 2° et 3° type)
Hauteur:293 mm (dépliée) 194 mm (repliée)
Poids à vide: 3,500 kg
Poids chargé: 4,175 kg
Contenance du magasin: 20 ou 32 cartouches
Calibre: 9 mm
Munition: 9 x 19 dite 9 mm parabelum
Rayures: 4 à gauche au pas de 270 mm
Vitesse initiale (Vo): 350 m/s
Energie initiale (Eo): 55 kgm
Cadence de tir: 600 coups/min
Vitesse pratique de tir: 150 coups/min
Portée pratique: 100 m
Portée utile maxi: 200 m
Pénétration: 22 cm de sapin à 50 m

Caractéristiques générales:
Classification: arme individuelle d'épaule, automatique à tir continu
Subdivision: pistolet mitrailleur
Utilisation: combat rapproché
Canon: rayé, chambre pour étui cylindrique
Système moteur: action directe de la veine gazeuse sur la culasse
Système de fermeture: culasse non calée
Alimentation: chargeur à piles imbriquées, indépendant de l'arme, introduction directe
Système de détente: simple par détente et gâchette
Système de percussion: percussion rectiligne, percuteur solidaire de la masse percutante,
armé culasse ouverte
Extraction: normale, extracteur axé et poussé par un ressort
Ejection: éjecteur projetant, fixe, porté par la boîte de culasse
Sécurités: à la percussion (avant-chambre)
Sûretés: manette bloquant la détente au repos ainsi que la culasse
Appareils de pointage: hausse à 2 feuillets basculants (100 m et 200 m) et guidon sur embase
Accessoires à la puissance de feu: crosse retractable, boîtier de chargeur pivotant
Marquages: sur la face arrière de la carcasse (numéro seul ou fabricant, modèle et numéro)
sur le dessus de la boîte de culasse (fabricant, modèle et numéro)
Finition: phosphatée

Fabricants:
Manufacture d'Armes de Tulle de 1949 à 1965 environ
Manufacture d'Armes de St-Etienne à partir de 1965

Exemplaires fabriqués: environ 700 000
Période d'utilisation: de 1949 à nos jours (gendarmerie)
Versions et dérivés: maquette d'instruction à l'échelle 2
MAT 49/54 (pour la police)
Classification:1° catégorie

Historique:

A la libération, nos armées sont équipés d'un matériel soit obsolète (système d'arme en 7,65 mm long) soit trop varié (armes de provenance alliées ou de prise), de surcroit l'uniformité des calibres n'est pas de mise. Il est décidé lors du nouveau programme d'armement d'unifier notre armement par l'adoption de la cartouche de 9 mm parabelum. Cela concernera les armes de poing et les pistolets-mitrailleurs.
Dans le même temps il est décidé la réalisation d'un système d'arme de conception nationale visant à remplacer à plus ou moins long terme toutes les armes étrangères alors en service. Dans ce programme figure le remplacant du PM Mle38 qui est mis en chantier dès 1946. Les trois manufactures d'Etat (St-Etienne, Châtellerault et Tulle) vont rivaliser d'adresse pour réaliser de nombreux prototypes mais celui qui sera choisit est le dérivé du projet de Tulle dénommé MAT 48. A ce prototype sera adjoint certaine innovations relevées sur les autres projets pour aboutir au modèle définitif qui sera adopté en juin 1949 sous l'appellation de PM de 9 mm modèle 1949.
La production à la MAT est lancée à la fin de cette même année, le MAT 49 équipera en priorité nos troupes en extrème-orient puis, la production atteignant un rythme important, il est affecté à l'ensemble de nos armées. Vers le milieu des années soixante la production est transféré à la Manufacture d'Armes de St-Etienne.
Après une fabrication de quelques années la MAT 49 subie une modification importante. La longueur de la carcasse, de la boîte de culasse et de la tige guide est rallongée de quelques millimètres. De carré le cube de carcasse devient trapézoïdale et c'est ce détail qui permet de reconnaitre un PM du 1° type d'un PM du 2° type. Les carcasses, boîtes de culasse et tiges guide du 1° type étant plus courtes elles ne peuvent se monter sur les armes des séries suivantes.
A partir de 1967 la fabrication est simplifiée, la poignée pistolet est désormais moulée en une seule pièce et les plaquettes en plastique disparaissent, de même les deux tubes lateraux dans lesquels coulisse la crosse sont réduits à quatre plus petits, le levier d'armement est simplifié et la frette du canon est soudée plus solidement, le support de hausse et le cube de carcasse sont également modifiés.
D'autres modifications seront apportés afin d'améliorer la sécurité ou de simplifier la production, ainsi le système de sûreté est modifié et tout les PM comporteront dès lors une étoile sur le côté de la détente permettant de les reconnaitre.
La famille "MAT 49" comporte donc théoriquement 3 types:
-le 1° avec boîte de culasse, tige guide et carcasse courte (à cube de carcasse "carré") et l'ancien système de détente-sûreté (ne se rencontre plus normalement),
-le 2° type avec boîte de culasse, tige guide et carcasse "longue" (à cube de carcasse "trapézoïdale") et le nouveau système de détente-sûreté (à l'étoile),
-et le 3° type (fabrication simplifiée), néanmoins, suite aux mises en réparations successives il peut se trouver des carcasses des 3° types comportant des boîte de culasse du 2° type ou de fabrication simplifiée (afin de simplifier la maintenance le numéro matricule figurant à l'origine sur la boîte de culasse n'apparait plus ou est effacé). Il existe de même trois types de levier d'armement se rencontrant indifféremment sur tout les types de boîte de culasse.
Arme solide et fiable, la MAT 49, après avoir équipé nos armées et de nombreux pays étrangers, a été utilisée par la police, les douanes et l'administration pénitenciaire, à ce jour elle n'est plus en service actif qu'au sein de la gendarmerie.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum