Non à la fermeture de la base aérienne 217

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Non à la fermeture de la base aérienne 217

Message  marsouin Châtenay 92 le Jeu 3 Sep - 10:00

Mercredi 1 avril 2009

Non à la fermeture de la base aérienne 217
La Base aérienne de Brétigny sur Orge est en péril





Outil de la Révision Générale des politiques Publiques (RGPP), le Livre blanc de la Défense prévoit la suppression de 54.000 emplois au Ministère de la Défense, et la disparition de nombreux établissements et unités militaires.




Dans l'Essonne, cela se traduit par la fermeture de la Base aérienne 217 de Brétigny, ainsi la disparition du 1er GLCAT et de l'annexe du Centre d'essais en vol (CEV).




Ce qui est en cause, c'est le sort et l'avenir des 1955 personnels de la BA 217, des 414 personnels du Commissariat de l'Armée de Terre (CAT) et des 50 personnels du CEV...Soit au total 2419 civils et militaires.




Sans oublier les retombées négatives pour les entreprises civiles travaillant pour ces organismes, ni les conséquences économiques et sociales pour les Municipalités où résident les 2700 personnes concernées (résidences, commerces, écoles, équipements sportifs, etc).




A l'initiative de la CGT et de la CFDT - et à partir des exigences unanimes du Conseil municipal de Brétigny - un « Comité d'action contre la fermeture des établissements militaires de Brétigny, Base 217, CEV et Groupe logistique des Cochets » - s'est constitué.




Il s'est adressé aux maires de Brétigny, Ste Geneviève des Bois, St Michel-sur-Orge, Plessis Paté et Bondoufle en sollicitant leur appui et celui de leurs conseils municipaux, quant à leurs revendications, à savoir :




« - la suspension du processus de fermeture engagé sur la BA 127, ainsi que sur la fermeture annoncée du 1er GLCAT situé également à Brétigny-sur-Orge.



- la prise de dispositions par l'Etat afin de garantir la présence et la continuité des soins prodigués par le dispensaire de la base, dont la fermeture priverait les usagers d'un équipement essentiel à l'offre sanitaire. »



Le Comité départemental de l'ARAC de l'Essonne - alerté - a immédiatement pris contact avec les représentants des syndicats d'actifs et de retraités de la Base 217, afin de soutenir leur action et leurs revendications.




Contre la RGPP qui casse la Fonction publique et l'emploi, y compris au Secrétariat d'Etat aux Anciens Combattants et à l'ONAC, un Front Uni s'impose pour imposer une autre politique, conforme aux besoins de notre pays, en exigeant - avec les syndicats des travailleurs et des retraités concernés - que le Ministère de la Défense renonce au massacre de l'outil de défense nationale et au désastre économique qui s'en suivra :




A savoir :




L'arrêt immédiat des 54000 suppressions d'emplois programmées au travers de la réforme de la carte militaire, laquelle entraîne la désertification de certaines régions déjà fortement touchées par le chômage.




L'arrêt des externalisations envisagées qui auront comme conséquence une augmentation de plusieurs dizaines de milliers de suppressions d'emplois civils et militaires.




Le retrait des articles 10 et 11 de la prochaine Loi de Programmation Militaire qui, s'ils étaient maintenus, n'aboutiraient qu'à l'éclatement et la privatisation des sociétés nationales SNPE et DCNS.




Le maintien dans l'emploi de tous les salariés précaires (intérimaires, CDD, CAQ) au sein de la société nationale NEXTER, par le biais d'une politique de recrutements basée sur la réduction du temps de travail, l'arrêt de la politique d'heures supplémentaires imposées pour répondre au plan de charge, le rapatriement de la sous-traitance et du placement industriel.




La mise en place d'une véritable politique salariale au ministère, dans les sociétés nationales et pour les retraités afin de répondre aux besoins et pour dynamiser l'économie réelle.

marsouin Châtenay 92
Admin

Messages : 844
Date d'inscription : 06/02/2009
Age : 64
Localisation : PERPIGNAN (66000)

Voir le profil de l'utilisateur http://famille-raphael.forumactif.com/forum

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum