AFRIQUE Otages français en Somalie : les islamistes posent leurs conditions (Sources le journal le Parisien et L'A.F.P)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

AFRIQUE Otages français en Somalie : les islamistes posent leurs conditions (Sources le journal le Parisien et L'A.F.P)

Message  marsouin Châtenay 92 le Jeu 17 Sep - 10:29

AFRIQUE
Otages français en Somalie : les islamistes posent leurs conditions



Les insurgés islamistes qui détiennent un agent de
renseignement français depuis la mi-juillet ont formulé leurs conditions
à son éventuelle libération.
AFP


17.09.2009, 07h26 | Mise à jour : 08h53

Deux mois après l'enlèvement de deux militaires appartenant aux services de renseignements français, à Mogadiscio, en Somalie, leurs ravisseurs ont rendu publiques les conditions posées à la libération de l'agent encore détenu, l'autre ayant recouvré la liberté dans des conditions mal connues.

«Par la grâce d'Allah et sa guidance, les moujahidines ont réussi dans une opération d'envergure à enlever un officier et agent de securité français», rappelle le texte.

Le mouvement des jeunes moujahidines, les shebab, a transmis jeudi à l'AFP un communiqué, signé du «haut commandement» du mouvement, exigeant en premier lieu du gouvernement français «la cessation immédiate de tout soutien politique ou militaire au gouvernement apostat de Somalie et le retrait de tous ses conseillers en sécurité de la Somalie». Ils demandent ensuite «le retrait de toutes les forces croisées de l'Amisom», la force de paix africaine en Somalie, et «en particulier celle du Burundi». Enfin, les shebab posent comme condition à la France «le retrait de toutes ses compagnies de sécurité presentes en Somalie», et «le retrait de sa force navale des côtes somaliennes».

L'agent français libéré fin août était détenu par le mouvement insurgé Hezb al-Islam. Le second est aux mains des islamistes shebab, en lutte contre le très affaibli gouvernement somalien de transition (TFG), et qui se réclament ouvertement d'al-Qaïda et d'Oussama ben Laden.

En plus de ces quatre «revendications politiques», les shebab posent par ailleurs une «demande pour l'échange de prisonniers»: «La libération des moujahidines prisonniers dans les pays dont les noms seront communiqués plus tard si Allah le veut». Il pourrait s'agir des pirates détenus en France depuis les prises d'otages de trois navires français, le Ponant, le Carré d'As et le Tanit.

Les enèvements d'étrangers sont de plus en plus fréquents en Somalie, territoire soumis aux combats ponctuels de factions islamistes et à la piraterie. Au mois d'août, deux Françaises travaillant pour l'ONG Action contre la faim avaient été libérées après neuf mois de captivité.


Leparisien.fr avec l'A.F.P

marsouin Châtenay 92
Admin

Messages : 844
Date d'inscription : 06/02/2009
Age : 64
Localisation : PERPIGNAN (66000)

Voir le profil de l'utilisateur http://famille-raphael.forumactif.com/forum

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum