Qui est en ligne ?
Il y a en tout 10 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 10 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 96 le Mer 7 Déc - 19:55

Quatre militaires français meurent en Afghanistan ( Sources Amicale 3ième RIMa - 3ième RIC de VANNES )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quatre militaires français meurent en Afghanistan ( Sources Amicale 3ième RIMa - 3ième RIC de VANNES )

Message  marsouin Châtenay 92 le Lun 28 Sep - 10:23




http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet.php?abo=904626&serv=10&idCla=39382&idDoc=1083949&utm_source=ofmnewsletter&utm_medium=lettredinformation&utm_campaign=une
lundi 28 septembre 2009
Quatre militaires français meurent en Afghanistan



Un engin blindé français en Afghanistan, en décembre 2008.
En médaillon, Kevin Lemoine, 20 ans, le militaire du 3e Rima
de Vannes, décédé dans la nuit de samedi à dimanche.

Photos AFP et DR


Ils ont succombé à deux accidents survenus ce week-end. Parmi les victimes, encore un jeune soldatdu 3e Rima de Vannes. Depuis décembre 2001, trente-cinq militaires français y sont décédés.

À Vannes, le 3e Régiment d'infanterie de marine est de nouveau en deuil. Dans la nuit de samedi à dimanche, vers 3 h (heure locale), Kevin Lemoine, un soldat 1re classe, âgé de 20 ans, originaire de Tours, est mort en Afghanistan. Il était militaire depuis avril 2008 et en mission en Afghanistan depuis fin mai 2009.

Il est décédé accidentellement, comme Yann Hertach et Gabriel Poirier, respectivement adjudant et brigadier du 13e Régiment de dragons parachutistes de Dieuze (Moselle). Ils ont été victimes tous les trois d'un orage au cours d'une mission de sécurisation dans la vallée d'Afghanya, dans la province de Kapisa, au nord-est de Kaboul. Depuis le 1er août, c'est le quatrième soldat du régiment vannetais mort dans ce pays.

Foudroyé pendant un orage

Plus tard, dans la journée de dimanche, vers 15 h, un engin blindé français est tombé dans un ravin sur la route de Kaboul, dans le district de Saroubi, voisin de la province de Kapisa. L'accident a fait un mort (un légionnaire) et cinq blessés graves. Les six soldats étaient des légionnaires du 2e régiment étranger d'infanterie de Nîmes. Depuis l'arrivée de troupes françaises en décembre 2001, le nombre de militaires français ayant perdu la vie en Afghanistan est porté à 35 avec ces deux accidents.

La mission dans la vallée d'Afghanya était conduite par 250 soldats français et afghans. « L'opération avait pour objectif des poseurs d'IED » (Improvised Explosive Device, bombes artisanales), selon l'amiral Christophe Prazuck, porte-parole de l'État-major des Armées. Un violent orage est survenu dans cette région montagneuse, située à une soixantaine de kilomètres de la capitale.

« L'homme du 3e Rima a été foudroyé et n'a pu être sauvé malgré l'intervention d'un médecin et d'un infirmier. Dans les minutes qui ont suivi, alors que la mission avait été suspendue, la rivière de la vallée a connu une violente crue qui a emporté un homme du 13e RDP. Son camarade a tenté de le sauver et a été noyé à son tour » , précise-t-on au commandement de la région Terre Nord-Ouest. Hier soir, les trois corps devaient être transférés à Kaboul pour être rapatriés en France, sans doute ce lundi.

Ces militaires appartenaient au Groupement tactique interarmes (GTIA) de Kapisa et étaient basés à Nijrab. « Ils ont payé de leur vie l'engagement de la France au service de la paix et de la sécurité du peuple afghan, auquel le chef de l'État a réaffirmé son soutien » , a annoncé l'Élysée, hier matin. À Vannes, peu de réactions ont filtré dans et autour de la caserne des marsouins, vide en ce dimanche : « Nous avons appelé toutes les familles de nos soldats engagés en Afghanistan et la cellule psychologique du régiment a été réactivée. »
François Goulard, maire UMP de Vannes, a exprimé « douleur et sympathie pour les victimes et leurs familles » . Tout en faisant un distinguo : « Ce drame humain est différent des précédents car il s'agit ici d'accident mais il n'empêche que c'est une nouvelle tragédie liée à la présence française en Afghanistan. » Hier, le PCF a réaffirmé son « exigence du retrait des troupes de l'Otan » d'Afghanistan. Quant au PS, il a réclamé un nouveau débat au Parlement sur l'engagement français.


Patrick CERTAIN.




Thierry PETITPAIN
06.65.73.78.06

*************************
« Nulle voix n'est plus qualifiée pour s'élever en faveur de la paix que celle des hommes qui ont combattu dans les guerres »
Ralph Bunche (1903-1971) : Prix Nobel de la paix en 1950
avatar
marsouin Châtenay 92
Admin

Messages : 861
Date d'inscription : 06/02/2009
Age : 64
Localisation : PERPIGNAN (66000)

Voir le profil de l'utilisateur http://famille-raphael.forumactif.com/forum

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum