Derniers sujets
» Assemblée Générale du Comité Languedoc-Roussillon des Joinvillais , samedi 17 février 2018 à Cabrières dans le département de l'Hérault (n°34)
Dim 18 Fév - 16:58 par marsouin Châtenay 92

» Cérémonie commémorative des militaires Français morts à la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie , à Port-Vendres le mardi matin 05 décembre et le soir à BAGES.
Mer 6 Déc - 15:39 par marsouin Châtenay 92

» Cérémonie de remise du fanion de la Préparation Militaire Marine a eu lieu le Samedi 2 décembre 2017 à la Caserne Gallieni de Perpignan .
Dim 3 Déc - 19:13 par marsouin Châtenay 92

» Hélicoptère Sikorsky H-34
Ven 1 Déc - 17:09 par marsouin Châtenay 92

» Hommage à l'Adjudan-Chef Jean-Pierre MARCEL , ancien combattant d'Algérie en AFN .
Sam 25 Nov - 18:31 par marsouin Châtenay 92

» Commémoration du 99ème anniversaire de l'armistice du 11 novembre 1918 , à Bages (66) FRANCE .
Sam 11 Nov - 15:03 par marsouin Châtenay 92

» 47ème anniversaire de la mort du Général-de-GAULLE , jeudi 09 novembre 2017 à Toreilles (66), FRANCE .(Photos de Raphaël)
Sam 11 Nov - 7:46 par marsouin Châtenay 92

» PGM Hécate II. (Source Wikipédia)
Dim 5 Nov - 14:33 par marsouin Châtenay 92

» Information sur l'Union des Blessés de la face , de la Tête ou du cou (UBFT) , plus connue sous le nom de << Gueules Cassées>> .(source du magazine de la CARAC).
Sam 28 Oct - 14:20 par marsouin Châtenay 92

» Remise de la Croix du Combattant Opex le 11 novembre 2011 .
Sam 28 Oct - 7:46 par marsouin Châtenay 92

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 96 le Mer 7 Déc - 19:55

Incendie à Marseille : la thèse de la balle traçante remise en cause

Aller en bas

Incendie à Marseille : la thèse de la balle traçante remise en cause

Message  marsouin Châtenay 92 le Ven 16 Oct - 9:28

Incendie à Marseille : la thèse de la balle traçante remise en cause

16.10.2009, 07h52 | Mise à jour : 08h57




Le 22 juillet dernier, un incendie se déclare aux portes de
Marseille, détruisant 1200 hectares.
(AFP/MICHEL GANGNE)


L'hypothèse de la balle traçante est remise en cause. Le 22 juillet dernier, alors qu'un incendie se déclare aux portes de Marseille, détruisant près de 1 200 hectares, des militaires du camp de Carpiane sont rapidement pointés du doigt.

Selon les premières constatations, le feu serait la conséquence de l'utilisation, dans le cadre d'un exercice, de balles traçantes au phosphore.

Or un pré-rapport d'expertise remet aujourd'hui en cause cette première version. Les experts de l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) indiquent en effet dans ce document, que le journal La Provence s'est procuré, que ce ne sont pas les balles traçantes tirées lors de cet exercice qui sont à l'origine de l'incendie.
L'adjudant qui dirigeait l'exercice avait été mis en examen quelques jours plus tard et alors désigné comme « seul responsable » par la hiérarchie militaire.


le Parisien.fr
avatar
marsouin Châtenay 92
Admin

Messages : 877
Date d'inscription : 06/02/2009
Age : 65
Localisation : PERPIGNAN (66000)

Voir le profil de l'utilisateur http://famille-raphael.forumactif.com/forum

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum