Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 96 le Mer 7 Déc - 19:55

Le Char lourd Français AMX-30 (30 Tonnes)(Source du Ministère des Armées)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Char lourd Français AMX-30 (30 Tonnes)(Source du Ministère des Armées)

Message  marsouin Châtenay 92 le Sam 22 Jan - 16:28

Le Char lourd Français AMX-30 (30 Tonnes)






Le char lourd Français AMX 30



L'AMX-30 est le char de combat qui équipa l'armée française pendant plus de 30 ans. Construit à environ 3 500 exemplaires à partir de 1966 (dont la moitié exportée), son châssis a été utilisé pour développer d'autres systèmes blindés tels le char de dépannage AMX-30D ou le véhicule d'emport du missile Pluton.


Présentation:


La naissance du char AMX-30 remonte à 1956, lorsqu'un groupe de travail composé d'experts français, allemands et italiens élabore les spécifications d'un char moyen européen destiné à remplacer le M 47 d'origine américaine. Les premiers prototypes sont livrés en 1960. L'évaluation des trois prototypes — deux allemands, un français — conclut que les chars de construction allemande sont supérieurs au modèle français. Malgré tout, la France décide d'arrêter la collaboration avec l'Allemagne et l'Italie en 1963 pour poursuivre la construction en série du modèle français pour équiper l'armée française. L'Allemagne de l'Ouest poursuit la mise au point d'un de ses modèles proposés, lequel devient le Leopard 1, et l'Italie achète des M60 américains.

Conçu par les Ateliers de construction d'Issy-les-Moulineaux (AMX), l'AMX-30 est un assemblage d'acier coulé et corroyé, la tourelle est coulée d'une seule pièce. L'équipage se compose de 4 hommes. Le pilote est assis à l'avant gauche du châssis, les 3 autres membres de l'équipage (le chef de char et le tireur à droite, le chargeur à gauche) sont installés dans la tourelle.

L'AMX 30 est mis en service à partir de 1967. Le premier régiment à en être équipé est le 503e régiment de chars de combat à Mourmelon, suivi du 501e à Rambouillet. Les régiments blindés des forces françaises en Allemagne sont équipés par les séries suivantes sorties des ateliers de Roanne. Au début des années 1980, 1 210 AMX-30 était en ligne en compagnie de 1 010 AMX-13.

Outre son canon GIAT CN-105 F-1 à âme rayée d'un calibre de 105 mm, l'AMX-30 dispose d'un canon automatique coaxial de 20 mm, en remplacement de la mitrailleuse de 12,7 mm d'origine. Celui-ci a pour particularité de pouvoir être pointé en site indépendamment du canon principal, il peut donc servir de DCA légère. Une mitrailleuse de 7,62 mm commandée depuis l'intérieur sur la coupole du chef de char complète le dispositif de défense rapprochée.

Comme d'autres blindés, il peut être équipé d'un schnorchel pour franchir les voies d'eau. Il fut modernisé en AMX-30B2 (canon, conduite de tir), puis d'autres évolutions suivirent (suspension, groupe motopropulseur, caméra thermique). L'ultime évolution est l'AMX-30 Brennus, qui est un AMX-30B2 recouvert de plaques de blindage réactif. Il est aujourd'hui remplacé dans l'Armée de terre française par le char AMX-56 « Leclerc » et reste en service en 2010 en France quelques versions dérivés dont l'automoteur AUF-F1, l'Engin Blindé du Génie et le char de dépannage.


AMX-30


AMX 30


Caractéristiques de service

Service:     France


Production


Concepteur: France


Caractéristiques générales


Équipage 4 hommes :    pilote, chef de char, tireur,radio chargeur

Longueur:
   6,59 m (coque)

Largeur:
       3,10 m

Hauteur:
  2,50 m

Masse au combat :
   36 tonnes


Blindage et armement


Blindage:   79 mm (frontal)

Armement principal:    canon de 105 mm F2

Armement secondaire:    mitrailleuse de 7,62 mm, canon coaxial M693 de 20 mm



Mobilité


Moteur: Hispano-Suiza HS-110
720 ch (529,6 kW)

Suspension: barre de torsion

Vitesse sur route: 65 km/h sur route (40 km/h en tout terrain)

Puissance massique: 20 ch/t

Autonomie: 550 km



Dérivés:


AMX-30 D : char de dépannage ;

AMX AuF1 : canon automoteur de 155 mm ;

AMX-30 EBG (Engin blindé de génie) : version destinée au Génie ;

AMX-30 ROLAND : version anti-aérienne tirant des missiles sol-air Roland ;

AMX-30 PLUTON : lanceur du Missile Pluton à tête nucléaire ;

AMX-30 B2 : amélioration de la puissance de feu, de la mobilité et de la protection ;

AMX 30 DT : char de déminage ;

AMX 30 BRENNUS : version améliorée avec un blindage réactif ;

AMX 30 FORAD : version modifiée superficiellement pour jouer le rôle de char ennemi lors des entraînements ;

AMX 32 : version pour l'exportation comportant un blindage plus lourd mais une moindre manœuvrabilité .

AMX 30 SDPMAC : système de déminage pyrotechnique pour mines antichar monté sur chassis d'EBG (mise en service en 2008).

AMX-30E : version fabriquée sous licence en Espagne.


Opérateurs:

.Arabie saoudite

.Chili

.Chypre

.Émirats arabes unis

.Espagne

.France

.Qatar

.Venezuela



Galerie de photographies:



Cliquez sur les photos pour les agrandir






avatar
marsouin Châtenay 92
Admin

Messages : 851
Date d'inscription : 06/02/2009
Age : 64
Localisation : PERPIGNAN (66000)

Voir le profil de l'utilisateur http://famille-raphael.forumactif.com/forum

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum