La jeunesse de STALINE, le saviez-vous ???

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La jeunesse de STALINE, le saviez-vous ???

Message  junker le Dim 27 Mai - 13:26

La jeunesse de STALINE, le saviez-vous???
junker Hier à 16:46

.A GORI, petit village de Georgie, chacun connaît le cordonnier Vissarion Djougachvili, alias " Besso le dingue". Lorsqu'il ne cuve pas dans une grange, l'ivrogne décharge sa fureur sur sa femme Ekatérina, dite Keke, sa beauté prématurément fanée, d'origine ossète. Du fond de leur taudis insalubre, il bat comme plâtre leur fils unique, Iossif, né le 18 décembre 1878.
Les trois précédents enfants n'ont pas survécu à la violence paternelle. Le petit dernier s'en sort de justesse: un jour, Besso le jette à terre et le bourre de coups de pied si fort, que le gamin urinera du sang pendant plusieurs jours.... Sa mère ne lui est pas d'un grand secours, acceptant n'importe quel travail pour survivre- couture,blanchisserie, voire certains services moins avouables qu'elle tente d'oublier en priant Dieu avec ferveur et désespoir.

Iossif Djougachvili n'a pas 12 ans lorsqu'il observe avec un intérêt d'entomologiste l'agonie de son père, blessé dans une querelle d'ivrognes. Son trépas est une vision libératrice pour l'enfant martyr: la mort apporte une solution à ses problèmes. Il s'en souviendra.

Keke l'envoie pour la première fois à l'école. Iossif s'applique, curieux et travailleur. En 1894, il est admis au séminaire de Tbilssi, capitale de la Georgie. Sa mère le rêve en pope ! Loin de son village natal, l'adolescent découvre une vie austère, ponctuée par la prière, les châtiments corporels, l'étude et le cachot. Ce dernier supplice est parfois préférable aux brimades et à la sodomie infligée dans les dortoirs par les plus grands sur les plus petits... Dont fait partie le futur STALINE- devenu adulte, il ne mesurera que 1m60 et tâchera de dissimuller ce défaut avec des talonnettes et des estrades. Sous le pseudonyme de SOSSELO, le " garçon au yeux brûlants " se réfugie dans la bibliothèque du séminaire, dévore en cachette les livres interdits, de Zola ou Hugo et se met à écrire des pôèmes.
La littérature et l'imaginaire lui offrent un réconfort temporaire. Une fois cette période de transition passée, son tempérament se durcit, il s'identifie à Koba (ours), personnage géorgien fictif ainsi surnommé à cause de sa force... et de sa grande taille. ce " superhéros " à la sauce paysanne est rebelle aux tsars et exalte les valeurs patriotiques: Iossif se fait appeler comme lui et s'enflamme pour les nouveaux concepts qui commencent à se répandre dans tout le pays- socialisme, marxisme, révolution.
Koba délaisse alors la poésie pour la diatribe politique et noircit des cahiers qu'il fait circuler pour rassembler des émules. On le chasse de l'établissement pour propagande marxiste: il ne sera jamais prêtre.

A 20 ans, il continue son parcours résolument révolutionnaire et antireligieux. Pour l'argent et le pouvoir, il devient chef de bande, paranoïaque et sans scrupule: hold-up, rackets, meurtres, enlèvemens. Il se travestit parfois en femme pour échapper à la police - souvenir de la robe des prêtres ? - et se rebaptise STALINE, " l'homme d'acier "! En 1904, il rencontrera et suivra LENINE dans son ascension politique avant de prendre le pouvoir à la mort de ce dernier, en 1924, STALINE installera sa dictature pendant vingt-neuf ans; Le " Petit Père des peuples " fera 20 millions de morts..

junker

Messages : 21
Date d'inscription : 14/05/2012
Age : 80
Localisation : Deux-Sèvres

Voir le profil de l'utilisateur http://blogdegustave-3rpc.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum