Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 96 le Mer 7 Déc - 19:55

Le LRU (lance-roquettes unitaire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le LRU (lance-roquettes unitaire)

Message  marsouin Châtenay 92 le Ven 26 Fév - 18:56

Source Ministère de la Défense Nationale Française .



Lance-roquettes unitaire (LRU) du 1er régiment d'artillerie
Isabelle HELIES/CNPI 3



Les lance-roquettes multiples (LRM) mis en service dans les années 90 dans l’armée de Terre avaient pour mission de saturer une zone distante de plusieurs dizaines de kilomètres en dispersant des grenades pour contrer une offensive de grande envergure.

Suite à la convention d’Oslo des 3 et 4 décembre 2008, la France s’est engagée à l’interdiction immédiate d’emploi de, la munition de guerre du LRM dénommée « roquette M26 ».

Le programme d’artillerie LRU consiste en une modernisation du parc LRM ainsi qu’en l’acquisition d’une dotation de munitions à précision métrique, guidée par GPS et dotée d’une charge unitaire, en cohérence avec les attendus de la convention d’Oslo. L’ensemble a pour but de mettre à disposition de l’armée de terre une capacité de tir afin de répondre à un besoin permettre des frappes de précision et avec des effets modulables à longue portée (70 km) par tous temps.

Le programme LRU est réalisé, en coopération avec l’Allemagne et l’Italie pour la modernisation de 13 lanceurs sur les 57 du parc français actuel et en coopération avec les Etats-Unis pour l’acquisition d’un stock initial de 504 roquettes à charge explosive unitaire GMLRS-U dites «M31».

Les maîtrises d’ouvrage sont assurées par l’US Army pour les munitions et le BWB allemand pour la modernisation des lanceurs.

Calendrier

La commande de 13 lanceurs modernisés a été effectuée le 8 septembre 2011.

Une première commande de 252 roquettes de série a été effectuée fin 2009 et une commande complémentaire est prévue en 2014.

Livraisons

La livraison d’un premier module projetable de lanceurs modernisés et des éléments de soutien associés à l’armée de Terre est prévue début 2014. La fin des livraisons sera réalisé à fin 2014.

Les livraisons des munitions s’étalent de 2013 à 2016.

Titulaire

Les maîtres d’œuvre sont Lockheed Martin pour la roquette guidée GMLRS-Unitary (Guided Multiple Launch Rocket System, Unitary) et Krauss Maffei Wegmann maître d’œuvre d’un groupement industriel franco-allemand pour la modernisation des lanceurs.

Fiche technique

La modernisation du lance-roquettes comprend, notamment, le remplacement des dispositifs de pointage hydrauliques par un système électrique ainsi qu’un certain nombre d’améliorations liées à la sécurité et à l’aménagement de la cabine et la rénovation du système de contrôle et de conduite de tir d’origine. Celui-ci est basé sur un développement en coopération avec la France et l’Italie débuté au cours des années 2000. Elle permet une mise en  œuvre numérisée de la fonction feu avec un couplage au système de commandement de l‘artillerie ATLAS (SI TERRE). La roquette guidée GMLRS Unitary (Guided Multiple Launch Rocket System) qui est elle aussi de conception nouvelle sera la munition opérationnelle des unités dotées du LRU.

Performances

Le porteur est un chenillé permettant des déplacements sur route et hors route avec des pentes jusqu’à 60% et une vitesse maximale de 60km/h.

Il dispose d’une architecture de navigation basée sur une centrale inertielle de grande précision et le GPS militaire permettant une localisation de l’engin et une initialisation de la munition M31. Son nouveau système de pointage lui permettra un temps de mise en batterie et de repliement trois fois plus rapide que l’ancien système.

Le système LRU dispose d’une capacité de tir entre 15km et 70km avec une précision de frappe du niveau GPS. Une diversité des effets peut être obtenue en utilisant différents modes de déclenchement de la charge militaire, en choisissant un des modes de trajectoire de la munition et en combinant plusieurs munitions (maximum 12) disponibles au niveau du lanceur. Le réglage du mode de trajectoire permet également de maîtriser les effets collatéraux.

Architecture industrielle

Pour la partie munitionnaire, l’industrie française participe à la réalisation la production du moteur de la roquette. Les sociétés Thales Communication Systems, Cassidian France et SAGEM sont impliquées dans la modernisation des lanceurs.

Pour la France, la modernisation des lance-roquettes s’effectue en deux étapes d’intégration. La première étape est effectuée sur la chaîne de production allemande afin de les porter à un standard analogue à celui de la rénovation allemande. La seconde porte en France, sur l’intégration de composants spécifiques au système français pour le système de communication et l’ensemble de dispositifs ergonomiques.

Pays équipés

Le système LRM/LRU (MLRS en anglais) est le fruit d’une coopération avec les USA, le Royaume-Uni, l’Italie et l’Allemagne, entamée depuis 1979. Il est en dotation dans ces 5 nations.

Il équipe en outre les armées de nombreux pays dans ses différentes variantes  (chenillée et roue) parmi lesquels : Finlande, Corée du Sud, Emirats arabes unis, Jordanie, Japon, Bahreïn, Israël, Egypte, Turquie, Grèce, Slovaquie.
avatar
marsouin Châtenay 92
Admin

Messages : 853
Date d'inscription : 06/02/2009
Age : 64
Localisation : PERPIGNAN (66000)

Voir le profil de l'utilisateur http://famille-raphael.forumactif.com/forum

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum