ANCIENS - COMBATTANTS.
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 457 le Sam 16 Oct - 1:52
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres ...
Voir le deal

Définition des blessures contractées <<en service commandé>>.

Aller en bas

Définition des blessures contractées <<en service commandé>>. Empty Définition des blessures contractées <<en service commandé>>.

Message  marsouin Châtenay 92 Sam 26 Juin - 17:32

Définition des blessures contractées
<< en service commandé >>.


Renseignements du Ministère des Armées Françaises.En date du 01 juin 2010.


A ce jour,en matière de pension militaire d'invalidité,on distingue plusieurs types de blessures,à savoir :


(1) les blessures de guerres : il s'agit des blessures reçues au cours d'une participation au combat provenant soit d'une action de l'ennemi,soit d'une action contre l'ennemi ; ou encore provenant de l'exécution par une action extérieure au cours d'événement de guerre ;

(2) les blessures par le fait du service : il s'agit des blessures survenues à la suite d'une activité purement militaire (tir,saut en parachute .......);

(3) les blessures à l'occasion du service : il s'agit des blessures survenues à la suite d'une activité en relation avec l'activité militaire (sport,trajet .......).

S'agissant de la notion de blessure en service commandé,celle-ci n'est désormais plus utilisée en matière de pension militaire d'invalidité conformément à la décision ministèrielle du 11 avril 1974.
Cette notion concernait les blessues qui provenait de l'exécution du service commandé dans une unité combattante.
Ainsi, étaient considérées commes blessures en service commandé << les lésions subies du fait d'un tamponnement de deux trains amenant au front des troupes en renfort ; l'écrasement d'un membre par un caisson d'artillerie au cours d'une mission accomplie sous le feu de l'ennemi en première ligne ;
le décès provoqué par l'explosion d'un obus éclaté sous la pioche d'un soldat commandé,à proximité du front >>.

En revanche, un accident par balle de révolver manipulé par un camarade,ne pouvait être qualifié de blessure en service commandé,bien que survenu le 16 juin 1916 dans une unité combattante.
marsouin Châtenay 92
marsouin Châtenay 92
Admin

Messages : 914
Date d'inscription : 06/02/2009
Age : 69
Localisation : PERPIGNAN (66000)

http://famille-raphael.forumactif.com/forum

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum