Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 10 Invités

marsouin Châtenay 92

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 96 le Mer 7 Déc - 19:55

Aviation légère de l'armée de terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aviation légère de l'armée de terre

Message  Invité le Mar 17 Fév - 16:26

Aviation légère de l'armée de terre



En France, l'aviation légère de l'armée de terre (ALAT) est historiquement issue de l'artillerie dont elle était à l'origine L'ALOA (Aviation Légère d'Observation d'Artillerie). L'ALAT n'est devenue une arme à part entière (et donc distincte de l'artillerie) de l'armée de terre que très récemment. Sa principale composante est à base d'hélicoptères, dont les différents rôles sont l'éclairage des forces au sol (chars et infanterie), le repérage de cibles pour l'artillerie, l'engagement des forces d'éclairage adverses, ainsi que la dépose et la récupération de soldats en zone ennemie.

Elle regroupe environ 70 % des hélicoptères de l'armée française et fait partie intégrante de l'armée de terre de ce pays, et sert principalement à l'appui des troupes au sol, que ce soit au combat (par exemple antichar), ou en ravitaillement.

Son équivalent dans l'US Army est l'United States Army Aviation Branch (qui elle est issue historiquement de la cavalerie américaine).

Composantes


Le Commandement de l'aviation légère de l'armée de terre (COMALAT) implanté sur la Base aérienne 107 de Villacoublay
La 4e Brigade AéroMobile (4e BAM), dont le PC est situé à Essey-lès-Nancy, regroupe l'essentiel des formations de l'ALAT[6] :
Le 1er Régiment d'Hélicoptères de Combat (1er RHC) de Phalsbourg doté de 19 Gazelle, 16 Puma, 16 Cougar et 4 Cougar équipés du système Horizon, ces derniers spécialisés dans le renseignement aéromobile et l'éclairage du champ de bataille (ce détachement HORIZON est pour emploi à la Brigade de renseignement et de guerre électronique)
Le 3e Régiment d'Hélicoptères de Combat (3e RHC) d'Étain doté de 43 Gazelle et 16 Puma
Le 5e Régiment d'Hélicoptères de Combat (5e RHC) de Pau doté de 29 Gazelle et 24 Puma,
L'ALAT « spécialisée ». Cette entité regroupe des unités ne relevant pas de la 4e brigade aéromobile et devant remplir des missions particulières. À l'exception du détachement des opérations spéciales, ces unités ne sont pas projetables :
Le détachement ALAT des opérations spéciales (DAOS) de Pau doté de 10 Gazelle, 4 Puma, 8 Cougar HUS
L'escadrille de haute montagne (EHM) de Gap-Tallard dotée de 6 Gazelle[7]
L'escadrille de transport et de convoyage de matériel (ETCM) de Montauban
Le détachement ALAT de Djibouti doté de 5 Puma et 3 Gazelle d'appui-feu
Les autres unités spécialisées
l'École franco-allemande de formation des équipages Tigre (EFA Tigre) de Le Cannet-des-Maures
Les Écoles d'application de l'Aviation légère de l'armée de terre (EA ALAT) de Cannet-des-Maures et de Dax
Le Centre de Vol en Montagne (CVM) de Sainte-Léocadie
L'escadrille d'avions de l'armée de terre (EAAT) basée sur l'aérodrome de Rennes Saint-Jacques avec une douzaine d'avions légers et l'escadrille d'hélicoptères de l'armée de terre (EHADT) basée sur celui de Etain avec 6 Gazelle.
Le Groupement AéroMobilité de la Section Technique de l'Armée de Terre (GAMSTAT) basée à Valence

Régiments dissous

2e régiment d'hélicoptères de combat
6e régiment d'hélicoptères de combat
7e régiment d'hélicoptères de combat


clic la photo


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum