Qui est en ligne ?
Il y a en tout 10 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 10 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 96 le Mer 7 Déc - 19:55

8 Mai nostalgique avec la dernière sortie de la base aérienne 112

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

8 Mai nostalgique avec la dernière sortie de la base aérienne 112

Message  marsouin51 le Mar 10 Mai - 8:37

8-Mai nostalgique avec la dernière sortie de la base aérienne 112


Ultime démonstration pour la base aérienne 112, qui sera dissoute le 30 juin.

COURCY (Marne). Hautes en couleur mais finalement peu suivies par les Rémois, les cérémonies du 8-Mai ont vu pour la dernière fois la sortie publique des militaires de la BA 112.

«AU nom des Rémois, je peux vous le dire, colonel Meyer, la présence de la base aérienne 112 va nous manquer. » Au terme d'une journée patriotique organisée à l'occasion du 66e anniversaire de la capitulation nazie, une journée marathon commencée à 9 h 45 devant le monument des déportés de la communauté juive pour s'achever à 12 heures devant le monument aux morts de la Résistance, la maire Adeline Hazan a tenu à saluer hier les représentants de l'armée de l'air qui vont officiellement dissoudre la BA 112 le 30 juin prochain et quitter Reims. Si comme Josette Bafoil, dont le mari, un ancien de la base, récemment décédée avait une petite larme à l'œil, personne n'avait trop envie d'évoquer ce départ.
Transmettre
Auparavant, chacun avec ses mots, les intervenants ont tous insisté sur la nécessité de rendre hommage à tous ceux qui ont combattu les nazis et leur abjecte idéologie, à se souvenir et à demeurer toujours vigilant parce que la paix est fragile. Jean Marchandeau, président de l'UFAC a salué la mémoire des 55 millions de morts de la Seconde Guerre mondiale, les 3 millions de disparus et les 35 millions de blessés. Il a appelé à « être toujours vigilant pour défendre les Droits et l'homme. » Au nom du ministre de la Défense, le sous-préfet Jean-Jacques Caron a rappelé le combat de la Résistance, de De Gaulle à Jean Moulin avant, en mairie, de rappeler que « la France, patrie des Droits de l'homme prenait une part importante pour soutenir les peuples opprimés. » La maire, a insisté sur « la nécessité de transmettre la mémoire entre les générations », seule condition pour tirer les enseignements du passé. « Transmettre, c'est notre devoir à tous, transmettre inlassablement car la paix est un bien précieux et très fragile qui n'est jamais acquis. Un engagement quotidien, permanent. »

marsouin51

Messages : 41
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 59
Localisation : Witry-Lès-Reims -Champagne Ardenne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum